En musique: Agnès Obel - Chord Left 

 

Cette nuit, mon fils a beaucoup bougé dans mon ventre. Façon serpent de mer. Puisqu'il ne peut plus se retourner. Et qu'il a décidé de rester fesses en bas, pour le meilleur et pour le pire. Je sais où est sa tête, côté coeur, et ses pieds, côté estomac.

Et mon fils suce ses orteils de pied. Chacun son kiff. 

Je ne sais pas si Louloutte, mon chat, a compris qu'il fallait faire quelque chose pour calmer toute cette agitation, mais elle s'est allongée contre mon flanc gauche. De tout son long. Et s'est mise à ronronner. Fort. Très fort. 

J'ai alors senti mon petit bonhomme se décaler doucement, poser sa tête contre le corps de mon chat. 

Et se calmer. 

 

Voilà. 

Tu en penses ce que tu veux. 

Mais j'ai été émue aux larmes. 

 

Va falloir voir à réduire ma production lacrymale. 

Parce que ça fait quelques mois que je suis en surchauffe de ce point de vue là.