20 juillet 2010

L'histoire de Marie qui pensait que Léonardo était vraiment sur le Titanic

En musique: Carl Orff - Carmina Burana D'un revers de la manche, envoyer balader une vie lisse et prévisible, bien sous tous rapports et incroyablement passe-partout. Ouvrir la bouche et dire simplement: "Ce n'est pas pour moi, je préfère le désordre". Marie aurait voulu monter sur la table ce jour de repas de famille où l'on fêtait les vingt-cinq ans de mariage de ses parents et hurler à pleins poumons. Hurler pour arrêter ces discours sur le bonheur qui dure, intact et sans nuages, dont on a planqué les trahisons... [Lire la suite]
Posté par unseulregard à 06:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :